Communauté Francophone #1 de STO : 6 flottes, 484 forums d'info, 1602 membres, jusqu'à 105 utilisateurs connectés en même temps
Seul ? Canaux Chat STO et Vocaux Ouverts à Tous
 
AccueilPortailGalerieCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionGalerie
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
STOFR/CDF TV

Retrouvez-nous aussi sur
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
savoir equipement buid teamspeak podcast yautja colons terrain jeandela list bases transférer azure guide ship creation dilithium doff module perso rock gamma Check lobi Race kukulkan
Sur le TS3 CDF

Partagez | 
 

 Retombées diplomatiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eric31780
Amiral du Haut-Commandement
Amiral du Haut-Commandement
avatar

CompteSTO : @eric31780

Platform : sur PC
Messages : 2432
Date d'inscription : 29/01/2015
Age : 42
Localisation : Toulouse France

MessageSujet: Retombées diplomatiques   Mar 22 Mar 2016 - 20:37


Retombées diplomatiques





"Commandant Drij ?"

La grande femme originaire d'Orion, vêtue d'une tenue de combat klingonne complète, posa un pied hors de la navette de transport et évalua ses alentours du regard.

"C'est comme ça qu’on m’appelle, commandant... ?"

"Nereda. Je serais votre agent de liaison tout au long de votre travail avec nous. Bienvenue à la station Nouvelle Khitomer."

Drij sourit à l'officier de Starfleet cardassienne qui l'attendait. "Merci... cela a l'air plus grand que sur les hologrammes. Quel dommage que les Krenims aient décidé de venir faire sauter l'endroit."

"Rien d'irréparable, avec un peu de temps. Si vous voulez bien me suivre, nous pourrons commencer."

Drij acquiesça et commença à marcher aux côtés de Nereda le long du couloir principal de la station. Les dégâts infligés par les récentes attaques étaient importants ; les équipes de réparation avaient du pain sur la planche.

"On dirait qu'ils ne vous ont vraiment pas épargnés" marmonna Drij en pointant du doigt une colonne de soutien partiellement effondrée. "Et il ne s'agit pas seulement des Krenims... ces points d'impacts sont d'origine breen, si je ne m'abuse."

"Vous avez l'œil", répondit Nereda. "Certains Krenims ont eu l'audace de prendre l'Ambassadeur breen en otage pendant l'attaque. Il n'a pas vraiment apprécié."

"Aïe. J'en conclus qu'un Klingon était également impliqué," ajouta Drij en montrant les marques de brûlure caractéristiques d'un rayon disrupteur sur le mur à proximité.

"Cela devait être l'Ambassadeur de la Fédération de Qo'noS. J'ai cru comprendre que ces deux-là avaient fait un pari à celui qui neutraliserait le plus grand nombre de Krenims."

"Vous savez qui a gagné ?"

"Non, mais je peux vous dire qui a perdu : les Krenims."

"Ha ! Le contraire m'aurait étonné."

Nereda s'arrêta devant une porte et appuya sur le bouton d'accès. Après un moment, la voix de son officier commandant résonna au travers du communicateur.

"Entrez." L'instant d'après, les portes s'ouvraient devant les deux femmes. Nereda sourit à l'Orion et fit un signe l'invitant à entrer. "Après vous, commandant."

Drij pénétra dans l'étroite cabine et se mit au garde-à-vous en face du bureau qui y trônait. "Commandant Drij, Division de sécurité spéciale de la FDK, au rapport comme vous l'avez ordonné... monsieur." L'homme assis au bureau leva les yeux de sa série d'analyses holographiques et se mis debout pour accueillir le nouvel arrivant.

"Capitaine Ben Walker, Opérations temporelles de Starfleet," Walker pris la main que lui offrait Drij avec un léger sourire. "Merci d'avoir entrepris le voyage vers Nouvelle Khitomer, commandant... Je sais que ce n'est pas la porte à côté, depuis Qo’noS."

"Oh, ce n'était pas si terrible, capitaine," Drij pris un siège aux côtés de Nereda face du bureau de Walker. "Ma première fois au travers du trou de ver, en réalité. Une vue fantastique, même si mon estomac n'était vraiment pas du même avis."

"J'ai peur d'avoir le même problème," avoua Nereda avec une grimace. "Les Bajorans ont un excellent remède contre ça, cela dit. Rappelez-moi de vous en donner une ration avant votre départ."

"Très aimable de votre part, commandant. Je vous l'échangerai volontiers contre un peu de raktajino ; j'ai entendu dire qu'il était difficile de s'en procurer d'une qualité acceptable ici dans le quadrant Gamma."

Un sourire étira les lèvres de Nereda alors qu'elle se tournait vers Walker. "N'est-elle pas formidable ?"

Walker hocha la tête en guise de réponse. "Commandant, je présume que vous avez déjà été informée de notre récent incident. Vous avez été assignée ici au sein d'une force de frappe formée spécialement pour s'occuper de ses conséquences. Et vous avez été sélectionnée en raison de votre connaissance particulière de tout ce qui touche les Na'kuhls."

"Hm. J'ai travaillé sous couverture sur Qo’noS pendant deux ans au sein d'une opération qui a démantelé l'une des grandes familles criminelles qui sévissait là-bas," répondit Drij. "Donc j'imagine qu'on peut dire que je connais quelques petites choses au sujet de leurs éléments les moins... loyaux."

"Ravi de l'entendre," dit Walker. "Quels ont été vos premières intuitions au sujet de leur implication dans l'attaque de Nouvelle Khitomer ?"

"Eh bien, il est très improbable que l’une des Sept familles ait été impliquée," dit Drij. "Le quadrant Gamma est bien trop éloigné de leurs zones d'opérations habituelles... Elles n'en tireraient aucun bénéfice, et c'est même sans compter le Dominion et leur vision plutôt sévère de tout ce qui a trait à la criminalité. Non, il s'agit strictement d'agents des quadrants Alpha et Bêta - quand le Syndicat et les Ferengis ne sont pas à l'œuvre, évidemment."

Nereda afficha l'image holographique d'un Na'kuhl mâle à l'aspect sévère. "Que savez-vous au sujet de ce petit charmeur ?" demanda-t-elle.

"Ah, le célèbre major Vosk," dit Drij avec un sourire. "Visionnaire, combattant de la liberté, et partisan convaincu de la suprématie Na'kuhl. N'hésite pas à se salir les mains avec les affaires des Familles non plus, d'ailleurs."

"Oh ? Un officier militaire de haut rang, travaillant avec des criminels ?"

"Cela demande beaucoup de ressources d'entretenir une armée secrète. Vosk ne peut se reposer sur les dons des Na'kuhls fidèles à la loi, alors... il s'est tourné vers les Familles. J'ai entendu dire qu'il organise un réseau de contrebande pour leur compte à l'occasion, en plus de faire de l'intimidation lorsqu'ils ont besoin d'une petite dose de muscle de qualité militaire."

"Auriez-vous une idée de la raison qui pourrait le pousser à travailler avec les Krenims ?"

Drij s'accorda un moment de réflexion. "C’est... une bonne question. L'argent, probablement. On raconte que Vosk et ses partisans préparent une sorte de projet secret qui consomme le latinum comme un targ mangerait du gagh."

"Et la technologie ?" demanda Nereda. "Les deux groupes ont manifesté un certain intérêt pour les voyages dans le temps, les Na'kuhls en particulier. Noye et les Krenims possédaient de l'équipement temporel très avancé... Peut-être que les Na'kuhls ont passé un marché avec eux pour mettre la main dessus ?"

"C'est tout à fait possible," répondit Drij avec précaution. "Ce n'est pas un secret que Vosk est obsédé par le temps. Si ce Noye possédait la moindre chose qui pourrait le rapprocher de ses objectifs..."

"Il pourrait également y avoir une situation de type "l'ennemi de mon ennemi" à l'œuvre," marmonna Walker. "Vosk n'a aucune affection pour la Fédération, et il est évident qu'il existe des éléments au sein des Krenims partageant la même mentalité."

"Peut-être..." répondit Drij sans conviction. "Même si d'après ce que je vois dans ce rapport, s'il y a effectivement eu alliance, elle n'a pas duré longtemps."

Walker acquiesça. "C'est vrai. Plusieurs vaisseaux Na'kuhls se sont retournés contre les appareils Krenims dans la bataille spatiale qui a suivi l'incident au sol. Nous ne savons toujours pas pourquoi."

"C'est quelque chose que je pourrais tenter de découvrir," déclara Drij avec un sourire coquin. "Entre autres choses... Le petit projet du major Vosk nous inquiète depuis un moment maintenant, sans même parler de sa base secrète."

"Base secrète ?"

"Oui. On raconte que les forces de Vosk opèrent à partir d'une base stellaire ou d'une station extrêmement bien cachée," le sourire de Drij s'estompa. "Certains prétendent qu'elle est même à l'extérieur de l'espace conventionnel... en dehors de la ligne temporelle. Au-delà de la portée de n'importe quel capteur en notre possession, même l'équipement expérimental de Daystrom."

Nereda émit un sifflement en guise de réponse. "Une base comme celle-ci serait particulièrement alléchante pour certaines organisations criminelles, vous ne pensez pas, commandant ?"

"Très alléchante, en effet" répondit Drij en ricanant. "Je vais me mettre au travail immédiatement... Je meurs d'envie de tirer tout cela au clair."

"Pas plus que nous," rétorqua Walker. "Nereda, pourriez-vous s'il vous plait montrer au commandant Drij son nouveau poste de travail ?"

"Et un pot à raktajino," ajouta Drij. "Après tout, démasquer des conspirations criminelles, cela donne soif."

Nereda gloussa. "Je pense qu'on peut vous arranger ça. Suivez-moi, commandant."

Drij accorda à Walker un hochement de tête respectueux tout en se levant pour quitter la pièce avec Nereda.

"Oh, et ne vous inquiétez pas, commandant," sourit-elle à l'autre officier. "J'en préparerai assez pour deux."


Paul Reed
Content Writer
Cryptic Studios


Source : Retombées diplomatiques

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Retombées diplomatiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Normandie) Echange de courriers diplomatiques
» Serbie - Traité de relations diplomatiques
» Vos meilleurs moments diplomatiques
» Définition du statut diplomatique
» Journal diplomatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STO-Francophone :: Quoi de Neuf et à Venir ?-
Sauter vers: