Communauté Francophone #1 de STO : 6 flottes, 484 forums d'info, 1604 membres, jusqu'à 105 utilisateurs connectés en même temps
Seul ? Canaux Chat STO et Vocaux Ouverts à Tous
 
AccueilPortailGalerieCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionGalerie
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
STOFR/CDF TV

Retrouvez-nous aussi sur
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
guide bases kukulkan module 6786 savoir jeandela Check lobi discovery ship azure teamspeak equipement perso podcast rock tailleur delphic buid dilithium colons creation list transférer terrain
Sur le TS3 CDF

Partagez | 
 

 Fiction de Star Trek Online : Planning préventif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eric31780
Amiral du Haut-Commandement
Amiral du Haut-Commandement
avatar

CompteSTO : @eric31780

Platform : sur PC
Messages : 2465
Date d'inscription : 29/01/2015
Age : 42
Localisation : Toulouse France

MessageSujet: Fiction de Star Trek Online : Planning préventif   Mar 26 Jan 2016 - 1:42


Fiction de Star Trek Online : Planning préventif





Le commandant Nereda croisa les bras tout en observant la station de pilotage alors que la trajectoire qui allait emmener le Pastak des confins du territoire de la Fédération jusqu'à l'espace romulien à la fin du 24ème siècle était en train d'être calculée. Alors qu'ils opéraient une transition toute en douceur de la vitesse de transdistorsion à celle d'impulsion, elle recula vers le centre de la passerelle.

"Contact" reporta le lieutenant Rikali, en charge de la station tactique. La queue de l'officier férasan battait furieusement alors que ses doigts couraient le long des commandes. "La cible répond aux caractéristiques envoyées par notre agent local, commandant."

"Téléportez-la à bord, lieutenant. Protocoles de niveau deux standards," déclara Nerada avec un signe de tête affirmatif tout en terminant son lent circuit autour du siège de commandement. Elle réfléchissait toujours mieux en position debout et n'avait jamais perdu son habitude de faire les cent pas. Walker appelait ça "la bougeotte". Quelles sonorités étranges, pour un mot humain, songea-t-elle.

"Niveau deux confirmé", l'informa le lieutenant Rikali.

Nereda jeta un regard à la chronologie temporelle lorsque ses pérégrinations l'emmenèrent près de l'écran, et ses yeux s'étrécirent alors que de nouvelles données apparaissaient dans leur système. Ils avaient fini par comprendre que les Na'kuhls envoyaient des agents dans les différentes lignes temporelles, parfois des siècles avant de devoir passer à l'action, et le Pastak s'était déplacé en conséquence pour les intercepter. La chronologie des événements avait changé, et elle se renfrogna à la vue du nouveau rapport.

La porte de la passerelle s'ouvrit et Walker fit irruption, un café à la main et une lueur de détermination dans le regard. "Nereda, vous venez avec moi", dit-il sans même ralentir alors qu'il traversait la passerelle pour disparaître dans sa cabine.

"Bien le bonjour à vous également, monsieur", lança Nereda à sa suite. "Rikali, la passerelle est à vous. J'ai une réunion... apparemment."

Un sourire moqueur étira brièvement les lèvres du lieutenant. "Bien r'çu, m'dame. J'prends les commandes."

Emboîtant le pas de Walker jusqu'à sa cabine, Nereda découvrit son capitaine perdu dans la contemplation d'une carte des quadrants Alpha et Bêta, les différentes frontières de chacune des puissances-clés de la galaxie se superposant au fil du temps. Walker sirota une gorgée de café et passa d'un mode d'affichage à l'autre avec des gestes de sa main libre.

"Les récents relevés de données s'annoncent prometteurs," dit Nereda en regardant l'écran qui clignotait au fur et à mesure que les années défilaient, "mais ils continuent à déployer de nouveaux agents. Je pense qu'ils en ont après nous, Ben.
Ils tentent de contrer nos contre-mesures. Les données que nous venons de recevoir confirment qu'ils ont pris les devants dans l'espace romulien du 24ème siècle." Elle croisa les bras et s'appuya nonchalamment contre son bureau.

"Ce qui pourrait avoir de sérieuses conséquences plus tard," acquiesça Walker, les sourcils froncés, tout en étudiant à nouveau la carte.
"Une idée pour y remédier ?"

"Plusieurs, mais seule une ou deux que vous seriez susceptible d'approuver", répondit-elle avec un regard en coin. "Vous êtes entré dans cette pièce comme si votre vie en dépendait. Qu'est-ce qui se passe ?" Les doigts de sa main droite tapotaient nerveusement sur son biceps.

Walker fit un signe en direction de l'écran. "J'observais le champ de bataille. Nous les controns et les pourchassons jusqu'à leur emplacement suivant, traquant leurs vaisseaux et leurs agents."

Nereda fronça les sourcils mais hocha la tête en signe d'approbation.

"Je passais toutes les données en revue, et j'ai remarqué quelque chose. Que pensez-vous de... ceci ?" dit-il en changeant une nouvelle fois d'affichage. Il se tourna vers elle avec un haussement de sourcil qu'elle identifia comme une expression humaine lui demandant de donner son point de vue.

Elle contourna lentement l'écran pour étudier les données qui s'offraient à elle. Des frontières tracées par des lignes épaisses se modifiaient au fil des années, et des marqueurs simplifiés indiquaient les planètes les plus importantes ainsi que les routes commerciales en vigueur à l'époque donnée. Disséminés dans de nombreux systèmes se trouvaient des symboles indiquant les endroits où le Pastak s'était rendu pour contrer ou intercepter les vaisseaux Na'kuhls, les pourchassant au travers du temps et de l'espace.

Nereda tendit la main et fit défiler la ligne temporelle vers le futur, observant la transformation des tâches de couleurs au fur et à mesure que les années passaient. "Il ont des groupes d'agents disséminés un peu partout, mais... Pas forcément là où l'on s'y attendrait. Surtout les plus anciens," dit-elle après un moment de réflexion.

"Et pourquoi ça ?"

"Ce n'est certainement pas un endroit où je placerais un agent temporel. Si je souhaitais détruire la Fédération, je n'aurais jamais déposé quelqu'un ici, par exemple," dit-elle, pointant une planète du doigt. "Il serait bien plus utile de les placer dans le système Tellun."

"Avez-vous souvent réfléchir aux différents moyens de détruire la Fédération, commandant ?" la taquina Walker.

"Peut-être une ou deux fois lorsque j'étais dans la paperasse de la période d'évaluation annuelle de l'équipage jusqu'au cou", répondit-elle d'une voix faussement mielleuse. Elle lui fit un clin d'œil. "Mais je suis certaine que je ne serais pas allée jusque-là, capitaine."

Walker gloussa et fit un large geste de sa tasse en direction de la carte.
"Pourquoi là-bas, et pas en Ubreki où ils ont effectivement laissé quelqu'un au 25ème siècle ?"

"À cause de ce qu'il s'est passé à Tellun. C'est un endroit plus vulnérable, temporellement parlant." Elle fit une pause, et sa main s'immobilisa alors qu'elle regardait à nouveau la carte.

"Ils ne connaissent pas l'histoire de la Fédération aussi bien que nous", réalisa-t-elle soudainement à haute voix.

En se retournant vers le capitaine, elle déclara "Bien que cela nous donne un avantage, cela signifie que nous pourrions être aveugles face à une opportunité qu'un étranger pourrait voir."

Walker hocha la tête en signe d'approbation. "C'est vrai, mais plus ils en apprennent sur nous, et plus il est facile pour eux de cibler nos vulnérabilités. Maintenant, regardons la ligne temporelle à partir de notre perspective relative."

Nereda fronça les sourcils et paramétra à nouveau la carte. "Plus d'actions de dernières minutes, et ils deviennent de plus en plus difficiles à suivre-" Ses yeux s'agrandirent sous l'effet d'une soudaine révélation. "Ils apprennent ce que nous savons déjà !" Elle se tourna vers Walker avec un sourire triomphant. "Si nous savions où ils sont susceptibles de frapper, nous pourrions prendre les devants !"

Walker acquiesça et commença à déplacer la carte. "Nous les avons poursuivis et réagi à leurs actions. Nous devons commencer à agir nous-même, car il se trouve que nous connaissons notre propre histoire bien mieux qu'eux. Nous savons où sont nos points faibles. Voici ceux auxquels j'ai pu penser au cours du 24ème siècle", dit-il en transférant les coordonnées qu'il avait notées sur la carte, "et voici ceux du 22ème siècle, et du 23ème. Les points lumineux parsemèrent la carte, symboles d'événements de la plus grande importance au travers du temps et de l'espace, chacun d'eux pouvant créer une réaction en chaîne capable de détruire la Fédération. Ces événements n'ont pas encore été ciblés."

En décrivant un cercle autour de la carte, Nereda supprima certaines des plages holographiques d'un geste nonchalant du poignet. Plusieurs icônes restaient encore en place. Ils brillaient d'une vive lueur dorée et portaient le numéro d'enregistrement d'un célèbre - certains diraient même, tristement célèbre - vaisseau.

Walker lâcha un soupir. "Ce vaisseau a sans aucun doute vu son lot... d'événements."

"Dix-septs violations temporelles," déclara Nereda avec rigueur.

"Les Kelvans, M5, les Romuliens, les Klingons, vieillissement accéléré, premiers contacts, conférences diplomatiques-"

"Les tribules," ajouta-t-elle avec un regard condescendant.

Walker grimaça au-dessus de sa tasse de café. "Voilà une pensée vraiment dérangeante."

Nereda grogna son approbation. "Mais nous avons déjà réglé cet accident - Il y a peu de risques d'échec, donc il ne s'agit probablement pas de la meilleure cible." Elle secoua la tête et fit à nouveau défiler les données vers l'autre côté de la carte. "La conférence ?" suggéra-t-elle en tapotant sur une planète au passage.

"Possible. La peste ?" Elle fit un geste dans une autre direction. "Il serait assez facile de modifier le déroulement de cet événement d'une façon ou d'une autre."

"Les Na'kuhls ne seraient pas suffisamment désespérés pour intervenir au cours de l'incident avec les Kelvans, si ?"

Walker se pris le visage dans ses mains et marmonna : "Et moi qui pensait que cela nous faciliterait la tâche."

"Prendre une longueur d'avance sur eux reste une excellente idée, monsieur. Nous devons simplement procéder à des évaluations plus poussées avant d'agir. Avec votre permission, j'aimerais mettre certains de nos analystes sur la question."

"Cela serait parfait, commandant. Tenez-moi au courant."

Nereda acquiesça. "Et je vais en mettre quelques-uns sur l'étude des autres, également."

Walker fronça les sourcils. "Les autres ?"

La Cardassienne s'arrêta sur le seuil de la porte et lui adressa un large sourire. "Il ne s'agit pas du seul vaisseau ayant été baptisé ‘Enterprise’, monsieur." Sur cette dernière pique, elle s'éclipsa.

Walker se leva et remis en place certaines des plages de données de la carte, et de nombreux autres icônes d'une multitude de couleurs rejoignirent les symboles dorés. Il vit l'énormité de leur héritage, et les nombreux endroits où il pouvait y déceler une vulnérabilité. "Non, en effet", marmonna-t-il dans sa barbe.


Source : Fiction de Star Trek Online : Planning préventif

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fiction de Star Trek Online : Planning préventif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» star trek online
» Star Trek Online sur Facebook
» Star Trek Online - Legacy of Romulus
» Star Trek Online (Free Trial)
» Liste du contenu à venir dans Star Trek Online

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STO-Francophone :: Quoi de Neuf et à Venir ?-
Sauter vers: